Lettre d'information éditée par la
Cfdt-Oracle


 

 

vos-droits-oracle-fr
La lettre d'information qui vous concerne

Septembre 2004

 

"FY05 sera l'année de la glisse"
(Kick Off Juin 04)
C'est la rentrée ! Quoi de neuf ?

RETROUVEZ LES ANCIENS NUMEROS EN LIGNE
www.ifrance.com/cfdt-oracle

n°26 - Juin 2004
Un syndicat chez Oracle
n°25 - Avril 2004
Bonus ou Variable
n°24 – Mars 2004
Représentation Syndicale
n°23 - Oct 2004
La technique du frein à main
n°22 - Oct 2003

Préparer le retournement
n°21 - Oct 2003

Intermittents du service
n°20 - Oct 2003
Actionnaire Salarié
n°19 - Sept 2003

La fuite en avant
n°18 - Avril 2003
Rupture négociée
n°17 - Janvier 2003
Agir plutot que réagir
n°16 - Janvier 2003
Aucune zone de non-droit n'est légitime !
n°15 - Décembre 2002
Le vote pour les Prud'hommes
n°14 - Novembre 2002

Faire respecter ses droits fondamentaux
n°13 - Octobre 2002

Vous avez dit Individualisation?
 n°12 - 2 Février 2002

Licenciement pour insuffisance
n°11 - 21 décembre 2001

Licenciement : les notions clé à connaître
n°10BIS - 10 décembre 2001

Nouveau variable au Conseil
n°10 - 6 décembre 2001

Nouvel avenant pour Bonus
n°9 - 25 novembre 2001

Congés obligatoires (au Conseil)
n°8 - 13 novembre 2001

Gérer la RTT Oracle
n°7 - 19 septembre 2001
Qu'en pensez-vous ?
n°6 - 12 juillet 2001
Cote d'alerte !
n°5 - 31 mai 2001
Qui fait quoi ?
n°4 - 14 mai 2001
NAO Bonne nouvelle !
n°3 - 9 mai 2001
Premières négociations annuelles : suite...
n°2 - 25 avril 2001
Les premières Négociations Annuelles Obligatoires chez Oracle (NAO)
n°1 - 18 avril 2001
La liberté d'information est votre premier droit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Pour vous (re)abonner

Indiquez-nous l'email de votre choix pour recevoir la lettre à titre personnel

sur notre site
http://www.ifrance.com/cfdt-oracle/join.htm

par un simple mail à :
vos-droits-oracle-fr-subscribe@yahoogroupes.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous (re)abonner

Indiquez-nous l'email de votre choix pour recevoir la lettre à titre personnel

sur notre site
http://www.ifrance.com/cfdt-oracle/join.htm

par un simple mail à :
vos-droits-oracle-fr-subscribe@yahoogroupes.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous (re)abonner

Indiquez-nous l'email de votre choix pour recevoir la lettre à titre personnel

sur notre site
http://www.ifrance.com/cfdt-oracle/join.htm

par un simple mail à :
vos-droits-oracle-fr-subscribe@yahoogroupes.fr

 

 

 

 

 

1. Des positions vertueuses ?

En décembre 2003, paraissait un document intitulé " Position des syndicats professionnels de la branche Syntec dans le domaine social "...

Extraits : "La Branche Etudes, Conseil, Informatique et Ingénierie, représentée par la Fédération Syntec, constitue l'un des plus importants secteurs d'activité en France (550 000 salariés, un capital humain et intellectuel de première importance qui concourt à une efficacité accrue et à une plus grande productivité des organisations clientes, indispensables dans un contexte de concurrence internationale exacerbée et dans le respect du développement durable… Ainsi, la qualité et la motivation du capital humain constituent la richesse essentielle des entreprises de la Branche…". Parmi les six objectifs définis dans ce document, on note : "S'appuyer sur un dialogue avec les Partenaires sociaux pour permettre l'élaboration de mesures qui bénéficient aux entreprises et aux salariés de la branche."

http://www.syntec-informatique.fr/information/

Par ailleurs, dans un contexte de globalisation exacerbée, la notion de Responsabilité Sociale des Entreprises prend de l'ampleur, notamment relayée par le Medef :

"Le développement durable s'impose progressivement. Il permet de concilier efficacité économique, équité sociale et responsabilité environnementale. Il permet de valoriserla contribution de l'entreprise à la création de richesse sans laquelle,la solidarité nationale manque de moyens. Il permet de mettre en évidence les efforts que les entreprises consentent pour mieux gérer l'environnement, y compris dans le cadre de démarches volontaires s'ajoutant à des exigences réglementaires déjà fortes. Il permet à l'entreprise de se développer dans un climat de confiance avec l'ensemble de ses partenaires : clients, salariés,actionnaires, financiers, collectivités, riverains… En s'engageant dans une démarche de développement durable, les entreprises de terrain trouveront l'occasion de démontrer leur capacité de prendre en compte les aspirations de notre société et d'affirmer leur volonté de contribuer pleinement à une approche responsable de leur mission."

http://mt31.medef.fr/staging/site/page.php?pag_id=1317

Créer un syndicat chez Oracle n'était donc pas saugrenu et il fallait avoir
le courage de le faire
... pour construire cette légitimité et dépasser une situation d'adversité sociale.

"L 'entreprise a pour vocation première de faire des profits, selon ses dirigeants. Aujourd'hui, on lui demande aussi d'adopter une attitude responsable, sur les plans économique, social et environnemental, trois piliers du développement durable. C'est le concept de RSE ("Responsabilité Sociale des Entreprises"). Plus question, pour elles, de se focaliser sur leur seule courbe de croissance. Il leur faut élargir leur champ de vision, pour intégrer à leurs stratégies les préoccupations des parties prenantes que sont notamment les salariés, les actionnaires, les clients, les fournisseurs et la société civile. Une communauté d'intérêts qui interpelle directement le syndicalisme, appelé à trouver sa place dans cette nouvelle configuration…"

http://www.cfdt.fr/

 

 

2. Oracle : un laboratoire ?

A propos des 35 heures, Jimmy Anidjar a dit (Kick Off Juin 2000) : "Oracle ne sera pas un laboratoire social, mais ne sera pas le moins disant du marché". Au Kick Off 2004, Jimmy Anidjar a annoncé : "La capacité à accélérer d'Oracle a été remarquée au sein du Syntec même si on a été obligés de prendre des dispositions plutôt désagréables que personne n'aime faire".

Spend Less, Do More

"To sum up, I am very excited by what I have seen here in my first few weeks. I see a business that is at its peak levels on operating income and growing at a strong clip... We remain grateful for your continued dedication and hard work in contributing to Oracle's business success this past quarter". In "Oracle Releases Q1 05 Earnings". Harry You, Executive vice President and Chief Financial Officer. Rentabilité, précarisation, flexibilisation, (menace de) délocalisation, fusion… Pourquoi pas en préservant l'emploi local, la santé, les droits des salariés (qui produisent les richesses), les acquis sociaux, l'intérêt général, l'avenir de nos enfants, la cohésion sociale… ?

Un pilotage de plus en plus Corp… Quid du droit français ?

A
u Kick Off 2004, Jimmy Anidjar a annoncé : "Révision des salaires / plan de com / sur-performance... Si Q1/Q2 seront de "bonne facture, la Corp donnera un ballon d'oxygène vertueux dans toutes les lobs, si on confirme vite." Encore faut-il que les règles soient claires, les objectifs négociés, les accords mutuels, les efforts reconnus, l'équité respectée, l'employabilité maintenue…

Des mutations rapides et profondes… quelles adaptations ?

La globalisation est intensive et on assiste à un retour massif de la cadence…. Elle est violemment subie notamment par les équipes Delivery du Support : "Depuis un an, tout a changé, on craque. On n'a plus de repères, plus le temps de souffler, plus de soutien. L'usure et la routine sont devenus trop fortes. On se sent abandonnés. On a l'impression de devenir idiots. On ne parle plus de compétences ou de qualité mais uniquement de rentabilité. Il n'y a plus aucune reconnaissance sauf sur les statistiques et la rémunération a baissé...". Où sont les limites ?
Où va-t-on ? Pour quel profit ? Que devient la satifaction du client ?

Récession salariale : le mot est faible

Le constat quotidien aujourd'hui porte sur des inégalités de toutes natures, incompréhensibles quand elles s'exercent dans une entreprise de premier plan, dont le taux de marge, en progression constante, est plus que généreux…En effet, les questions salariales sont nombreuses :

*Bonus : combien d'entre nous l'ont réellement touché depuis qu'il existe ?
*Augmentations : devenues virtuelles avec un système de prime garantie qui "noie le poisson"…
*Promotions : un marché de dupes... quand il s'agit par exemple surtout de pouvoir surfacturer un consultant ou quand les objectifs sont à la hausse
*Revalorisations : trop de situations absurdes
*Plans de commission : retards à l'allumage et manque de transparence
*Objectifs commerciaux : définis sans concertation, sont-ils légaux, atteignables ?
*Variables : pourquoi des changements sans discussion ?
*Prime de vacances : distribuée dans 70% des entreprises du Syntec, pourquoi pas chez Oracle ?
*Intéressement / Participation :… merci Patron !
*Formation : que deviennent vraiment nos compétences et notre employabilité ?
*Temps partiel : pourquoi pas plus et mieux facilité ?
*Travail Egal/Salaire égal.... : ce principe est-il respecté ?

Dans sa récente étude sur les rémunérations , le groupe des représentants du personnel d'Oracle Hollande " Keep Buying Power " a constaté : "The position of Oracle as an employer on the labor market has clearly deterioratedThe workers council sees no reason to give up its struggle for maintaining buying power despite the arguments given by the Oracle Management."...

 

 

 



Conditions de travail : un vrai sujet


Ecouter les collaborateurs, préserver la santé au travail, pourvoir des moyens adaptés aux ambitions affichées, maintenir les compétences voire les développer, gérer et aménager la charge et les temps de travail, prendre en compte les temps de déplacement, aider à un meilleur équilibre vie professionnelle/privée, assurer des conditions de travail décentes… Autant de préoccupations qui devraient être concrètes et permanentes de la part de tout employeur responsable.

Dialogue social : en avoir ou pas, il faut choisir !

De deux choses l'une : en avoir ou pas. Quelque soit le choix de l'entreprise, le dialogue social aujourd'hui s'impose, que l'emploi soit local… ou délocalisé. Mais comprenez que vous en êtes aussi les acteurs, au moins en nous soutenant….

3. Dans 3 mois, les élections : quels enjeux ?


Deux ans déjà

Deux années se sont déjà écoulées depuis les précédentes élections, deux années mouvementées au cours desquelles ont germé des vocations forcément syndicales….

Et dans trois mois, à nouveau, il vous faudra choisir à nouveau vos représentants du personnel : délégués du personnel et membres du Comité d'Entreprise dont le rôle premier, beaucoup l'oublient, est surtout social et économique, sans négliger pour autant sa mission de gestion de la dotation socio-culturelle (dotation créée à l'origine pour assurer l'aide alimentaire et le logement des salariés dans le contexte social de la France d'après guerre. Montant actuel chez Oracle : 0,5% de la masse salariale).

Bien choisir ses représentants du personnel, c'est d'abord capitaliser car, dans un monde où le Business est forcément prioritaire, les compétences économiques et sociales sont longues à acquérir et la synergie délicate à mettre en place.

Voter, choisir, bien choisir

Dans un contexte économique où il devient urgent de bien défendre les droits sociaux, il devient déterminant de veiller à assurer la représentativité des différents métiers, l'efficacité, l'engagement et l'intégrité individuelle des candidats.

C'est pour toutes ces raisons qu'une délégation syndicale s'est mobilisée (désignation le 24 mars 2004) afin de donner le minimum d'indépendance nécessaire à l'action des différentes instances, à l'information et à la défense des professions et des individus.

L'enjeu est aussi de s'intégrer efficacement aux autres instances de représentation du personnel dans notre environnement : au sein d'Oracle EMEA avec les représentants syndicaux présents dans les autres filiales (GY, BNL, NL...) ; dans le monde informatique avec les délégués syndicaux en prise aux mêmes problématiques (BO, SAP, CGEY, EDS, SOPRA, STERIA, ACCENTURE, PEOPLESOFT, HP, DELL, ETC…) ; dans le monde syndical (instances exécutives et sectorielles du syndicat BetorPub et de la Fédération des Services) et dans les instances de discussion et de négociation au niveau de la branche Syntec.

Historique chez Oracle !

Cette année, pour les prochaines élections professionnelles qui éliront les Oracliens qui vous représenteront, il y aura un premier tour syndical. L'enjeu de ce premier tour syndical est triple :

1. Développer une considération sociale et équitable dans la relation avec la Direction
2. Donner aux représentants du personnel un pouvoir de négociation : sans présence syndicale, le Comité d'Entreprise n'a qu'une mission d'information/consultation.
3. Former un Comité d'Entreprise social très compétent et toujours préoccupé de développer mieux et plus les activités socio-culturelles souhaitées et attendues par les collaborateurs.

 

 

Parce que c'est le seul moyen d'avancer vite et concrètement, donner le maximum de voix au premier tour des élections garantira d'autant plus : le droit à la formation syndicale pour les délégués du personnel, un meilleur accès aux recours juridiques, le suivi des évolutions de la convention collective, la volonté de défendre les notions d'éthique sociale et de transparence, la capacité à négocier dans l'entreprise.... et surtout de dépasser le sentiment d'impuissance.

Cet enjeu est désormais d'autant plus important qu'une représentation sociale internationale se met en place avec la création d'un Comité d'Entreprise Européen en juillet 2004. Représentant de la filiale France : Franck Pramotton, Délégué syndical CFDT (Délégué du Personnel, Conseiller Prud'homal, Représentant Syndical au Comité d'Entreprise)
Oracle Nantes/Consulting. Tél. 02 28 03 75 83. Mobile : 06 08 30 55 96.

Les chantiers à défendre sont nombreux

* La communication sociale au sein de l'entreprise
* Le respect du droit en matière de changement unilatéral des modes de rémunération.
* Le respect de la convention collective et des dispositions légales minimum et pourquoi pas plus ?
* La capacité à anticiper les décisions impactant durablement l'emploi et la santé des collaborateurs
*
La défense juridique et morale des salariés. Les soutenir après leur départ de la société
* La montée en compétences du CE : poser les bonnes questions sociales et économiques, comprendre les nouvelles logiques de gestion (GRH, comptables…), maîtriser les procédures sociales et juridiques (licenciement économique, défense…)
* La coopération des différentes instances de représentation du personnel (CE/DP/CHSCT/Syndicats) au sein de l'entreprise et dans le secteur
* L'anticipation d'éventuels rachats et leurs impacts sociaux

Même si vous hésitez encore, mais si vous avez le sentiment/la conviction qu'il est important d'avoir voix au chapitre et de prendre part à ces actions, en vous portant candidat(e) pour un mandat, n'hésitez pas à nous en parler !


4. Pourquoi soudain ?

Après l'interdiction au Comité d'Entreprise de communiquer librement et facilement sur les sujets qui relèvent du Droit du Travail, il est regrettable qu'Oracle France se distingue à nouveau en interdisant toute communication syndicale (sauf par voie d'affichage et de tractage), prétextant les nouvelles dispositions légales qui suggérent l'encadrement des modalités par un accord d'entreprise. Pourtant :

1. Les autres filiales bénéficient naturellement de ces dispositions
2. Les discussions pour établir un accord étaient en cours
3. L'usage des moyens de l'entreprise était établi depuis Avril 2001, étant entendu que c'est la seule garantie de pouvoir vraiment maîtriser la diffusion des informations syndicales aux seuls Oracliens, clairement identifiés et l'ayant demandé.

Droit à l'information : votre premier droit, un droit élémentaire

Pour continuer à recevoir nos informations, actualités, alertes, conseils, synthèses juridiques, témoignages, bilans... il faut aujourd'hui vous (re-)abonner en indiquant l'email de votre choix

  • Sur notre site http://www.ifrance.com/cfdt-oracle/
  • Par un simple mail à : vos-droits-oracle-fr-subscribe@yahoogroupes.fr
  • Par retour du bulletin ci-joint sous enveloppe fermée à Elisabeth C.,
    Déléguée Syndicale CFDT (Déléguée du Personnel, membre du Comité d'Entreprise, membre de la Com.Economique, membre de la Com.1G-Support, membre de la Com.Rémunérations)
    Marketing, 1erC, Poste 22483, Mobile : 06 07 62 15 51

Vos-droits-oracle-fr
http://www.ifrance.com/cfdt-oracle/